• Un développement propre à chaque enfant, cette différence qui enrichit

Habituellement, les enfants se regroupés par âge dans une même classe. C’est assez surprenant. C’est comme si l’on considérait que tous les enfants de 7 ans chaussaient du 31.

Il est tout à fait établi qu’à un an, certains enfants ont plusieurs dents, d’autres qu’une seule, que certains courent alors que d’autres ne marchent pas encore. Qu’à 3 ans, des enfants parlent couramment alors que d’autres ne s’expriment qu’en parlant « bébé ». C’est ainsi, les enfants ne se développent pas tous de la même façon ni à la même vitesse. Alors, pourquoi cela devrait-il changer lorsqu’ils rentrent à l’école ?

 

  • Qu’est-ce qu’une classe multi-niveaux

La classe multi-niveaux regroupe plusieurs niveaux scolaires dans la même classes, avec le même enseignant.

Il peut s’agir d’un double niveau (CM1-CM2 par exemple) d’un triple niveau (CP, CE1 et CE2) voire plus.

Chaque enfant suit alors le programme de son niveau.  Mais certaines écoles profitent de cette organisation pour proposer aux élèves de suivre les apprentissages à leur propre rythme.

 

  • Les avantages de cette organisation

– Temps de présence de l’enseignant

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, dans ces classes, l’enseignant est plus présent avec les élèves qui ont le plus besoin de lui. Il est forcé de répartir son temps de façon plus efficace qu’un enseignant de classe d’un simple niveau. Les autres élèves étant plus autonomes. http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/04/03042019Article636898719468087036.aspx

– Connaissance des élèves

Un élève va rester dans la classe du même enseignant pendant plusieurs années. Cela va permettre à ce dernier de mieux connaître ses élèves, leurs besoins, les façons d’adapter les apprentissages à leurs façons d’apprendre. Un temps certain et une efficacité sont ainsi gagnés.

 

– Moins de temps perdu, plus d’autonomie et de travail actif

Le temps de travail est optimisé car les élèves apprennent peu à peu à être plus autonomes. En effet, ils doivent pouvoir continuer à apprendre quand l’enseignant s’occupe des élèves des autres niveaux. Il y a moins de temps d’écoute passive et plus de travail actif. En outre, il est facile d’adapter les apprentissages et les supports si nécessaire.

 

– Développement des compétences psychosociales : le tutorat

Dans les classes à multi-niveaux, les enseignants mettent souvent en place un système de tutorat : les élèves ayant acquis une certaine compétence peuvent l’enseigner à ceux qui sont en train de la découvrir. Ils obtiennent alors un rôle d’aide qui les valorise, mais aussi qui les oblige à intellectualiser bon nombre d’actions jusque-là probablement faites partiellement ou totalement de façon intuitive. https://www.dsden72.ac-nantes.fr/medias/fichier/classe_multiage_1360659294405.pdf?ID_FICHE=292308&INLINE=FALSE

Le fait que les plus grands reformulent et expliquent aux plus petits les aide eux aussi à mieux maîtriser les savoirs. https://www.icem34.fr/ressources/classe-cooperative/classemultiage/254-avantages-et-inconvenients-d-une-classe-de-cycle

 

De surcroit, ils développent des compétences d’écoute, de reformulation, de patience, compétences psychosociales très importantes à acquérir pour la suite de leurs études (travaux de groupe) et de leur future vie professionnelle.

 

Le tutorat permet également d’atteindre la 4ème et  dernière étape du processus d’apprentissage.

  • Les étapes d’apprentissage

Pour qu’une notion soit considérée comme acquise, il va falloir passer par quatre étapes indispensables. La première phase est celle de la découverte : mise en situation face à une notion inconnue ou non maîtrisée.

Vient ensuite la phase de structuration : identification des problèmes et proposition de solutions.

L’entrainement va ensuite permettre une automatisation de ce nouvel apprentissage.

La dernière étape pour qu’un apprentissage soit complet et durable est le transfert, c’est-à-dire le réinvestissement dans un autre contexte. Le tutorat permet cette dernière phase car l’enfant va devoir réexpliquer, reformuler, donner des exemples, répondre aux questions de l’élève tutoré. Et les situations permettant ce transfert ne sont pas nombreuses dans les classes à niveau simple.

 

Ces classes à multi-niveaux permettent de gommer le rapport à la norme (tout le monde doit faire et réussir la même chose en même temps). De mettre en avant les différences qui existent entre les enfants comme autant de situations d’apprentissage et d’enrichissement du vécu.

 

  • La pédagogie d’Etinç’ailes valorise les différences

Convaincus de l’importance de permettre à chacun de se développer tel qu’il est et non pour ressembler à ce qui est attendu, cette approche est au cœur de notre pédagogie.